Articles tagués “culture numérique

Les blogs à l’école

 

Un autre élément qui ressort du sondage est qu’ environ 90% des jeunes interrogés possèdent ou ont possédé un blog. Le blog, qui est la parfaite représentation des caractéristiques du Web 2.0, fait donc partie intégrante de la culture numérique des jeunes d’aujourd’hui. La facilité de création, la personnalisation à l’extrême, l’échange avec d’autres "blogueurs" sont des exemples parmi d’autres de facteurs attirants pour les jeunes.

Ainsi, depuis quelques temps s’est développé un intérêt pour les blogs à l’école grâce à la mise en place de la constitution d’un blog en lien avec l’espace scolaire, ce dernier s’adaptant donc en partie à la culture numérique de la majorité des jeunes qui fréquentent les établissements scolaires.

La création d’un blog pédagogique peut être motivée par différents facteurs: il est facile à mettre en place et la publication d’articles liés à des projets de classe est rapide; il peut avoir pour vocation d’être le témoin de la vie du CDI et, selon le document," il permet une intégration pertinente des TICE dans les pratiques pédagogiques et de mettre en œuvre les compétences du B2i(point traité lors de l’article précédent) à travers une activité signifiante dans une intention communicante en lien avec les différentes disciplines."Il peut être un outil de liaison avec les parents, un espace de présentation des productions d’écrits…

Les pistes pédagogiques sont ainsi très nombreuse (pour la liste complète des différentes pistes je vous invite à vous référer à la page Les usages pédagogiques)

Pour compléter ce bref présentatif de l’état des choses, il peut être intéressant de se pencher sur un exemple concret de mises en pratique, comme celui d‘Isiblog à travers le dossier récapitulatif , d’étudier l’évolution du projet, ses objectifs, ses résultats…

…et d’en discuter par la suite ensemble:

  • quel serait pour vous le principal objectif d’un blog créé à l’école?
  • quels seraient ses inconvénients, ses dangers?
  • Ses avantages?

Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas! A vos claviers^^


Pour cet article je me suis reposée sur le dossier" Blog et CDI" que l’on retrouve sur le site Savoirs CDI

Liens utiles:

-Atelier "le blog à l’école"

-Créer un blog à l’école



Intégration du numérique dans le scolaire: mise en place du B2I

 

Lors d’un article précédent, je vous proposais une piste de réflexion à savoir est-ce que la culture scolaire devait s’adapter à la culture numérique des jeunes. Pour poursuivre sur ce sujet primordial, je vous propose de nous pencher sur le cas du B2I

On peut en effet remarquer que, grâce à la mise en place du Brevet informatique et internet qui est désormais essentiel pour obtenir le Diplôme nationale du Brevet et qui est l’un des constituants du socle commun de connaissances, l’école cherche à "raisonner" ces pratiques et à les rendre pertinentes et efficaces. On peut alors avancer l’hypothèse que le système scolaire tente d’ordonner ces pratiques multiples à travers différents objectifs ( Source Educnet) qui sont:

  • de percevoir les possibilités et les limites des traitements informatisés,
  • de faire preuve d’esprit critique face aux résultats de ces traitements,
  • d’identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s’inscrivent ces utilisations.

Plusieurs compétences sont alors évaluées( Source Educnet):

  • S’approprier un environnement informatique de travail
  • adopter une attitude responsable
  • Créer, produire, traiter, exploiter des données
  • s’informer, se documenter
  • Communiquer, échanger

On peut alors s’intéresser à l’étude de la feuille de position B2I niveau collège:

Ce qui ressort c’est que l’attestation essaie de couvrir la totalité des pratiques numériques(de la capacité à utiliser un logiciel de traitement texte jusqu’à savoir trouver une information pertinente grâce à l’utilisation efficace d’outils de recherche mis à disposition en passant par des problèmes de sécurité et de déontologie) en vue de responsabiliser les jeunes quant à l’utilisation de ces nouveaux outils mais aussi à leur faire acquérir des compétences qui leur seront utiles pour leur avenir.

Cependant on peut noter certains risques: même si l’éducation nationale réfute l’idée de considérer le B2I comme un diplôme, son intégration dans le diplôme national du brevet peut "instrumentaliser" cette attestation( en effet les jeunes peuvent percevoir l’acquisition de ces compétences comme un examen et donc intégrer tous les effets pervers relatifs à cette représentation). De plus il ne s’agit pas seulement d’acquérir des compétences mais aussi de les mettre en oeuvre de façon régulière afin de ne rien perdre de ses apprentissages mais il s’agit là aussi d’une question relative à chaque individu(telle personne pouvant privilégier certaines compétences alors que telle autre en privilégie une autre et en oublient certaines).

On peut alors se demander si la mise en place de cette attestation pourra vraiment responsabiliser les jeunes, organiser et raisonner leurs pratiques numériques sur le long terme(certains points comme les compétences techniques s’y prêtant plus que d’autres).

Liens utiles pour approfondissement du sujet:

tous les textes de référence concernant le B2I

Vidéos illustrant les différents domaines de compétences du B2i sur CanalEducnet


Débat sur le rapport entre l’école et la culture numérique

Suite à l’article précédent sur le texte de Pascal Lardellier concernant la culture numérique des adolescents, je vous fais part d’ une piste de réflexion que l’on nous a proposée lors du cours "Apprendre au CDI" à l’IUFM .

L’école doit-elle s’adapter aux caractéristiques de la culture numérique(notamment à son côté ludique) pour rendre l’enseignement plus efficace?

Quelques pistes de réflexion:

-Est-ce à l’école de s’adapter à cette nouvelle culture ou bien est-ce à l’élève de s’adapter à la culture solaire?

-La culture numérique caractérisée par la rapidité versus la culture scolaire reposant sur un temps d’apprentissage long

-L’école comme lieu de la "vérité scientifique" versus Internet où l’on peut trouver des informations erronées



Je vous laisse réfléchir sur le sujet et en discuter dans l’espace commentaire. Je mettrai, par la suite, sur cet article les idées qui ressortent de vos discussions.

Merci d’avance pour votre participation


Les métamorphoses de la culture adolescente à l’ère des réseaux." Culture numérique" et idéologie de la communication. Pascal Lardellier

En guise d’introduction assez générale à l’étude des usages et pratiques d’Internet chez les jeunes, je vous propose de nous pencher sur une conférence donnée par Pascal Lardellier qui pourra être approfondie par la suite grâce à la lecture de son ouvrage Le pouce et la souris. Enquête sur la culture numérique des ados(Fayard, Paris, 2006). Vous trouverez donc dans la suite de cet article les principaux points qui ressortent de cette conférence.

Lien vers le texte (la version française commence à la page 5)

- La culture numérique se fonde sur des outils et sur des codes, des valeurs.

-Les adolescents sur investissent cette culture numérique

-désaffection des adolescents pour les médias "traditionnels": ils lisent beaucoup moins et la télévision semble elle aussi pâtir de cette désaffection.

-les adolescents passent de plus en plus de temps devant leur écran numérique(portable ou ordinateurs), tout cela étant lié à la démocratisation de l’accès à internet depuis 1997

- Les communautés virtuelles n’ont plus de frontières.

-Ordinateurs sont devenus des "machines à communiquer" pour les jeunes.

-Le succès de cette culture est du: à son côté ludique, elle est aussi personnalisable(On peut modifier le fond d’écran par exemple), conviviale, dynamique et toujours en mouvement(on est sans cesse connecté au monde grâce aux téléphones ou ordinateurs.), fulgurante(on a accès à tout très vite.)

- Les jeunes sont hyper connectés, ce qui leur donne une toute puissance, ils peuvent avoir plusieurs identités virtuelles à la fois

-Cette culture est aussi un moyen de s’affranchir de la tutelle parentale et d’être en constante relation avec leurs pairs

-l’acquisition de ces nouveaux codes par les jeunes s’est faite en grande majorité en dehors des institutions que sont l’école ou la famille.

Cette étude permet donc de poser différents problèmes et questions et l’on peut interpréter les divers points différemment. Ainsi, même si elle pose les bases pour mieux comprendre la relation entre culture numérique et adolescents, cette étude est propice au débat et je vous invite à me faire part de vos différentes pensées ou opinions générales suite à la lecture du texte de Pascal Lardellier .


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.